Giraf - Groupe interdisciplinaire de recherche en agroforesterie

Milieux tropicaux et subtropicaux

Bulletin Sahel Agroforesterie

Des arbres et des champs contre la pauvreté au Mali (PACM)

Alors même qu’il doit relever le défi que pose l’augmentation des besoins alimentaires de sa population, le Mali fait face au problème croissant de la dégradation de son environnement. Sans être une panacée, les options offertes par l’agroforesterie font partie des solutions qui peuvent être apportées à ces problèmes. Les différentes formes d’intégration des arbres à la pratique de l’agriculture peuvent grandement contribuer à restaurer, améliorer et ainsi rendre viables à long terme les systèmes d’utilisation des terres. Les techniques et innovations agroforestières peuvent également permettre d’augmenter et de diversifier la production agricole et ainsi offrir aux ménages ruraux une meilleure nutrition et un accroissement de leurs revenus. La pratique de l’agroforesterie sur une grande échelle ouvre par ailleurs de nouvelles voies pour lutter contre la désertification et pour satisfaire les besoins énergétiques (bois de feu) sans pour autant hypothéquer les ressources forestières.

Diverses avenues existent qui permettraient d’étendre davantage la pratique de l’agroforesterie et de favoriser l’appropriation de ses techniques par les divers acteurs du monde rural et notamment les paysans. Les efforts en ce sens se sont surtout concentrés sur les secteurs de la recherche et du développement et sont restés jusqu’à présent beaucoup plus rares dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la formation. Il ne faut pourtant pas négliger le rôle déterminant que l’un et l’autre peuvent jouer lorsqu’il s’agit en définitive de changer les façons de faire, d’ouvrir de nouveaux horizons et de faire place à l’innovation. Le projet « Des arbres et des champs contre la pauvreté au Mali » vise à appuyer l'Institut polytechnique rural de formation et de recherche appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou, au Mali, de façon à ce qu’il puisse pleinement assurer sa mission en matière d’agroforesterie auprès de ses étudiants et des divers intervenants concernés dans l’ensemble de la collectivité, et tout particulièrement en milieu rural. Il pourra alors contribuer davantage à ce que l’agroforesterie soit pratiquée de façon plus intensive et sur une plus grande échelle au Mali et ainsi participer à la réduction de la pauvreté en milieu rural.

Le renforcement de la capacité de l'IPR/IFRA en matière d'enseignement, de recherche et de service à la communauté dans le domaine de l'agroforesterie prendra quatre formes principales dans le cadre du présent projet :

  • perfectionnement du personnel enseignant;
  • révision et conception de programmes d’études, de modules d’enseignement et de sessions de formation;
  • production de matériel didactique et enrichissement des ressources documentaires;
  • interventions pilotes auprès des collectivités locales.

Ce faisant, le projet contribuera également aux priorités nationales de développement, son objectif étant notamment en convergence avec plusieurs éléments du « Cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP) 2007-2011 » du Mali.

Partenaire: Institut polytechnique rural de formation et de recherche appliquée (IPR/IFRA) (Mali)

Financement: Programme Partenariats universitaires en coopération et développement (PUCD) de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), en collaboration avec l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC), 2007-2013.

Contacts: sidikigabriel@hotmail.com / jean.bonneville@fsaa.ulaval.ca / alain.olivier@fsaa.ulaval.ca /